Phase II des travaux de la ravine Mangonès à Martissant

Après 32 mois de travail par la firme haïtienne Gataphy, dans une bonne partie de la ravine Mangonès, une nouvelle étape vient d’être franchie. En effet, depuis le début du mois de novembre, les travaux de drainage ont été lancés dans la deuxième partie de la ravine.

À la fin du mois de septembre, la firme Gataphy, sous la supervision du bureau d’études, Beta Ingénieurs Conseils, a remis la première partie des travaux de la ravine Mangonès, qui ont été financés en majeure partie par l’Union européenne. Ce travail, très important pour le drainage des eaux pluviales à Martissant, a été divisé en deux phases.

Cette première partie de la ravine mesure environ 532 m et traverse le Mémorial du parc de Martissant, la rue Crepsac et le Centre culturel Katherine Dunham, pour déboucher sur le quartier de Soray. Le Ministère des Travaux Publics était le maître d’ouvrage et la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL), a travaillé en maitrise d’ouvrage déléguée.

Des travaux additionnels : murs de soutènement, d’un perré maçonné, d’une reprise de fond de canal et de quelques passerelles supplémentaires, non prévus par l’étude initiale, mais indispensables, ont été pris en charge par le fonds de l’Agence Française de Développement (AFD).

L’autre partie de la ravine d’environ 318 m, traverse le quartier de Delwi-la Paix (zone Ti Bois), jusqu’au Mémorial. Cette partie de la ravine en zone très urbanisée, est prise en charge entièrement par les fonds de l’AFD. Les travaux seront réalisés par les mêmes intervenants et dureront 4 mois. L’Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (UCLBP) sera le maître d’ouvrage délégué du Ministère et la FOKAL assurera de son côté, le suivi des travaux et se chargera de la maitrise d’ouvrage urbain et social.

Rappelons que c’est dans le cadre de son travail dans le quartier de Martissant que la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) avait lancé en août 2010 un projet intitulé « système de gestion des déchets solides » sur financement de l’Union européenne. Ce projet, entre autres activités, avait prévu la reprise totale de la canalisation de la ravine Mangonès.

About the author:

. Follow him on Twitter / Facebook.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam

Blog webekm.com the ekm.

Download from BIGTheme.net free full premium templates