3,5 professionnels de la santé par 10,000 habitants !

Selon un rapport de l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) « Una verdad universal: No hay salud sin agentes sanitarios » (Une vérité universelle : Il n’y a pas de santé sans personnel de santé), Cuba se trouve en tête du classement, comme le pays ayant la plus forte densité de ressources humaines médicale 134.6 par 10,000 habitants, suivit des États-Unis (125.1) et du Canada (93.5).

Selon les résultats de cette enquête, Haïti occupe la dernière position du classement, avec seulement 3.5 professionnels de la santé par 10,000 habitants, derrière le Guyana (11,2), le Guatemala (12,5), le Honduras (13,6) et la Bolivie (14,1)…

Bien que 70 % des pays de la Région disposent de médecins, d’infirmières et du personnel nécessaire pour fournir des services essentiels à la population, le rapport souligne qu’il est indispensable d’améliorer la création et le maintien de ces professionnels et de développer une formation médicale adaptée aux besoins spécifiques de chaque pays.

Dans ce contexte, Mme Carissa F. Etienne, Directrice de l’OPS considère comme un défi de fournir des soins médicaux de qualité et équitable pour tous, notamment pour les personnes qui vivent dans des zones éloignées.

« L’un des principaux défis à relever pour assurer une couverture sanitaire universelle, consiste à faire en sorte que tous, et en particulier les populations les plus vulnérables et celles des régions reculées, aient accès à du personnel de la santé qualifiés et culturellement compétents », souligne dans ce rapport Mme Carissa F. Etienne, Directrice de l’OPS.

Ce rapport traite également de la formation des professionnels du secteur, ainsi que des progrès accomplis par les pays de la région sur les cinq points clés liés à ce domaine : la planification, la répartition, les migrations, les relations de travail et les relations entre les institutions de formation et les services de santé.

Rappelons que le secteur de la Santé en Haïti est en pleine reconstruction, tant en terme d’infrastructures, de réformes que de formation. De nombreux Centres de soins, hôpitaux, dispensaires, Hôpitaux universitaire (HUEH), sont en voie d’achèvement, en cours de construction ou en projet. Des infrastructures de formation professionnelle ainsi que plusieurs programmes d’envergures de formation de personnels de la santé ont été et continuent d’être mise en place, l’ensemble de ces efforts du Gouvernement d’Haïti et de ses partenaires, devrait très certainement contribuer dans une prochaine enquête, à l’amélioration des services de santé à la population et du classement de notre pays

About the author:

. Follow him on Twitter / Facebook.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam

Blog webekm.com the ekm.

Download from BIGTheme.net free full premium templates