Inauguration du premier Centre de transit pour enfants de rue

Mardi, le Président Michel Martelly, a inauguré, le Centre de Transit pour enfants de rue, situé à Delmas 3. Cet établissement, le premier du genre, qui peut accueillir environ 400 enfants, participe de la vision du Chef de l’État visant à éradiquer le phénomène des enfants de rue et à travailler à ce que les droits de ces derniers soient respectés « Les enfants ont des rêves et méritent d’être entourés d’amour parental, de protection familiale et d’un cadre éducatif stable pour mieux grandir et s’insérer dans la société »

Cette cérémonie d’inauguration, qui s’est déroulée en présence des différents acteurs du projet, dont Charles Jean Jacques, le Ministre des Affaires sociales et du Travail, Mme Arielle Jeanty Villedrouin, Directrice du Bien-Être social, du Commissaire divisionnaire Rony Bazil Antoine, Responsable de la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) et de représentants d’organismes nationaux et internationaux partenaires de la lutte pour la protection des enfants ; a permis aux autorités de faire le point sur la situation de ces enfants et la nécessité pour l’État d’intervenir pour pallier à ce phénomène qui, selon le Président Martelly, « interpelle la conscience collective et la responsabilité citoyenne ».

« Ce Centre et son programme permettront aux enfants de réapprendre à vivre en société. Ils bénéficieront de soins médicaux et d’accompagnements en matière d’éducation, de sport et de développement personnel », a souligné Charles Jean Jacques, qui en a profité pour leur rappeler, qu’ils ne sont désormais plus seuls et que l’État était en train de prendre ses responsabilités.

« Ma présidence considère la création de ces Centres comme un acte de justice sociale, qui offrira un meilleur cadre de vie à ces jeunes », a souligné le Chef de l’État, ajoutant que ces Centres introduiront dans le système scolaire, un groupe d’enfants qui étaient exclus du milieu scolaire en raison de ses conditions d’existence.

Le Centre d’accueil de Delmas 3, compte déjà une cinquantaine de jeunes et comprend entre autres : une bibliothèque, une salle de musique, des salles récréatives et d’informatique, des espaces de jeux, une infirmerie. Notez que les enfants sont recueillis par l’Institut de Bien-être social et de recherches (IBESR) et la BPM.

Le Président Martelly continue de s’engager à ce qu’aucun enfant ne soit resté en dehors du circuit scolaire et doit « s’élargir et renforcer le programme d’éducation pour tous ».

About the author:

. Follow him on Twitter / Facebook.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam

Blog webekm.com the ekm.

Download from BIGTheme.net free full premium templates